Vague de ban Pokémon Go

Vague de ban Pokémon Go

Vague de ban Pokémon Go

Pokémon GO, un sujet de conversation infini ! En effet ce jeu étant tellement populaire il suscite toutes les convoitises, et de par son coté compétitif, donne envie d’être encore et toujours meilleur.

Cependant certains cherchent à atteindre le sommet sans passer par les étapes conventionnelles, je parle bien sur des cheaters ! Evidemment la tentation est grande quand on sait ce qu’on peut faire avec certains outils: jouer depuis chez soit sans bouger, farmer les pokéstops automatiquement, capturer les pokémons à coup sur, capturer des pokémons très rares en privilégiant les IV afin d’obtenir les meilleurs pokémons qui soit, farmer les niveaux et ainsi uper très rapidement etc…

Néanmoins Niantic n’aime pas bien les tricheurs et applique une politique très stricte à ce sujet, c’est ce que nous allons voir aujourd’hui. Nous parlons en connaissance de cause puisque nous avons testé certains de ces outils afin de voir leur efficacité, sur des comptes annexes à nos comptes officiels.

Ainsi nous avons utilisés des bots, petits softs développé par des indépendants et permettant de paramétrer un bon nombre de choses, la vitesse de déplacement, le nombre d’actions par secondes, la localisation où le bot doit agir, les pokémons à capturer ou à éviter, les pokémons à faire évoluer, ceux à relâcher, renommer les pokémons suivant un certain seuil d’IV etc, etc, etc..! Tout est fait pour pouvoir faire croire à Niantic que le bot est un humain qui joue et non un logiciel. Cependant même bien paramétré Niantic peut vous prendre en train de tricher et du coup vous bannir.

Mais comment Niantic fait pour repérer les tricheurs ? Ils ont plusieurs moyen de voir si quelqu’un a triché ou non, déjà ils vont regarder s’il n’y a pas d’anomalies de coordonnées GPS dans les comptes, par exemple si vous êtes à Central Park, et que la minute d’après vous vous reconnecté sur votre téléphone pour checker vos pokémons, mais que la vous êtes en France, cela risque d’être louche que vous ayez parcouru des milliers de kilomètres en moins d’une minute. Si ils trouvent ce genre d’anomalies c’est qu’il est plus que probable que vous ayez triché et vont plus se pencher sur votre cas afin d’en être sur. Niantic va aussi regarder le niveau de progression de votre compte, si vous êtes passé de niveau 1 à 35 en deux jours c’est plutôt louche, voir carrément impossible. Ils peuvent aussi regarder le nombre d’actions fait à la seconde, un humain ne va pas et ne peut pas en faire énormément, de par sa nature, mais aussi de par le temps de latence du soft ou du téléphone, tandis qu’un bot peut en faire des dizaines. Mais ce n’est pas tout il existe encore bien d’autres points sur lesquels Niantic peut s’appuyer afin de voir si vous avez triché ou non.

Mais alors comment savoir qu’on a été banni ? Et bien tout d’abord il faut savoir qu’il existe deux types de ban, le soft ban et le hard ban ou ban définitif. Pour le soft ban vous verrez qu’en jeu vous ne pourrez plus faire tourner les pokéstops, dès que vous croiserez un pokémon il fuira lors de la première tentative de capture, et vous n’aurez pas non plus accès aux arènes, en gros vous ne pourrez donc rien faire mis à part vous connecter au jeu et vous balader en croisant des pokémons, sauf que vous serez bien dégoûté de croiser un pokémon bien rare si vous ne pouvez pas le capturer. Ça c’est pour le soft ban, pour le hard ban ou le ban définitif, c’est plus simple, vous recevrez un mail de Niantic vous informant que votre compte a été bloqué définitivement car vous avez triché, et ne pourrez plus vous connecter au jeu.

« Attends tu parles de ban définitif, ça veut dire qu’il y en a des temporaires ? » En effet, si je parle de deux types de ban c’est bien que le premier est temporaire, et sert en quelques sortes d’avertissement. Cependant vous ne pouvez pas savoir pour combien de temps il durera. Mais ne vous en fait pas, il existe des méthodes pour vous deban ! Bien évidement si vous êtes soft ban uniquement, car pour le hard ban, comme je l’ai dit, il est définitif.

Du coup pour vous deban vous aurez deux méthodes, une en utilisant un petit bot, que vous trouverez facilement sur le web, et qui va en fait se caler à un pokéstop bloqué afin de tenter de le faire tourner jusqu’à ce qu’il réussisse, et ainsi vous deban. La deuxième méthode est de le faire sois même manuellement, mais cela peut prendre plusieurs minutes, parfois plus longtemps, d’où l’utilité d’un bot. Sinon vous pouvez simplement attendre la fin du soft ban si vous êtes suffisamment patient.

Dernier petit point, le hard ban est bien définitif, cependant si vous avez été ban de manière totalement injuste car vous n’aviez jamais triché, ou alors que vous voulez tenter votre chance alors que vous avez triché, il existe un formulaire de réclamation que vous pouvez envoyer à Niantic afin qu’ils analysent votre cas et voient si oui ou non ils deban votre compte.

Bref, Niantic n’aime pas les tricheurs, ce qui peut se comprendre, puisque que cela nuit à l’aspect de collection et de compétition du jeu (et leur fait perdre des sous, puisque quelqu’un qui triche n’aura pas besoin d’acheter d’objets en jeu), ainsi, quand bien même cela reste très alléchant, il est toujours mieux et plus gratifiant de jouer par soit même sans tricher !

Article rédigé le : 2016-08-27